Journal de l'atelier - Accra

- 07.10.2019 - 11.10.2019 - 

DSC08159.JPG

Anderson Akue

Journaliste - ecovisionafrik.com
Togo

Les éleveurs mobiles contribuent à l’économie locale des régions qu’ils traversent.

La transhumance coûte cher : aliments pour bétail, nourriture pour les hommes, matériel de déplacement, taxes, soins, téléphone, produits vétérinaires… chaque famille dépense en moyenne un million deux cent trente mille francs CFA sur son trajet de transhumance. 

(d’après une étude faite sur 386 familles transhumantes interrogées pendant 3 années successives entre 2014 et 2017 / si on fait le calcul, pour une année cela représente presque 1/2 milliard de CFA dépensés par ces familles dans les pays de transit et d’accueil).

portrait.png

Mariam Somda

Journaliste - Sidwaya - Burkina Faso

Le bilan de la transhumance - Focus Bénin

Plusieurs résolutions ont été prises au terme de la 6eme Rencontre de haut niveau pour une transhumance apaisée entre le Sahel et les pays côtiers. Elysée Yao nous en dit plus.

> A lire

Désormais le Bénin encadre la transhumance ransfrontalière. 

Oroudjo Goudi dresse le bilan de la dernière campagne.

> A écouter

Dognoume Diarra

Journaliste - L'œil du Péon - Mali

Ghana introduces

ranching system

 

Is grazing reserves a solution to stop clashes between crop farmers and herdsmen? The Ghana National Association of Cattle Farmers believes it is. But there are conditions for it to succeed. 

Ghana introduces ranching - Mary Siah Foya
00:00 / 00:00

Mary Siah Foya

Journaliste - Reporter à Afri Radio
Sierra Léone

CEDEAO : L'élevage rapporte plus de 500 millions de dollars US par an

Accra a abrité du 7 au 10 octobre 2019, la 6ème édition de la rencontre régionale de haut niveau pour « une transhumance transfrontalière apaisée entre le Sahel et les pays côtiers ». En marge de cette réunion, Transverses.org a interviewé M. Sékou Sangaré, le commissaire de l'agriculture, de l'environnement et des ressources en eau de la Commission économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Avec lui, il a été question de la transhumance transfrontalière, l'insécurité, l'apport économique de l'élevage, entre autres.

Mamadou Aliou Diallo

Journaliste - agribusinesstv.info - Guinée

Les recettes de la transhumance, les cas togolais et béninois

Les recettes de la transhumance, le cas togolais et béninois. La transhumance est mal vue par bon nombres de pays de la sous-région ouest africaine. Malgré qu’elle soit une véritable source de revenus et de développement. En témoigne certains acteurs de la société civile et décideurs politiques en marge de cette 6ème Rencontre régionale de haut niveau pour une transhumance transfrontalière apaisée entre le Sahel et les pays côtiers... (suite)

Dognoumé Diarra

Journaliste - Journal L'œil du Péon - Mali

Insecurity surrounds pastoralists

Insecurity has been identified as one of the major problems of transhumance in both the coastal and Sahel areas. Pastoralists face cattle theft in Ghana and kidnappings in Nigeria.

Insecurity surrounds... - Jonas Biawurbi
00:00 / 00:00

Jonas Biawurbi

Journaliste - Radio ZAA - Ghana

 Increasing milk production in west africa

Increasing milk production in west africa Milk is a popular staple widely consumed by people in West Africa due to its numerous nutritional benefits. However, in spite of the high demand for it, the region rely on importation as much of its local production is left in the hands of  women who are not empowered to meet the growing needs of the people. Olive Nwoke-Onokwai in this report attempts to find out the challenges faced by local milk producers in Ghana and efforts made by the government to address them. 

Olive Nwoke Ezinne

Journaliste - Arkancia Media - Abuja Web TV - Nigeria

CONCERTATION

La volonté d’opérationnaliser une vision régionale intégrée de l’élevage a conduit la CEDEAO, les Gouvernements et les réseaux régionaux d’éleveurs à se mobiliser pour instituer un cadre régional de dialogue politique de haut niveau sur la transhumance transfrontalière. L’atout majeur de ces rencontres est de construire un espace d’échanges entre les praticiens et les acteurs travaillant sur la problématique de la transhumance transfrontalière. Il dresse chaque année le bilan des campagnes antérieures, aide à mieux préparer les campagnes à venir et à convenir d’une feuille de route qui fait l’objet d’évaluations périodiques.

Livestock contribution to the Ghanaian economy

 

In Ghana, the livestock sector is contributing greatly to the local economy but much more could be generated if the sector is supported.

Livestock contribution to... - Darlington Porkpa
00:00 / 00:00

Darlington Porkpa

Journaliste - Correspondant RFI & Reporter West Africa Democracy - Libéria

Anderson Akue

Journaliste - ecovisionafrik.com - Togo

Myths and Realities of Pastoralism

This radio documentary explores some of the more common myths and misconceptions surrounding the practice of transhumance and pastoralism. 

Myths and Realities... - Adedayo Elusakin
00:00 / 00:00

Adedayo Elusakin

Journaliste - Etat de Rivers - Nigeria

Elysée Yao

Journaliste - Soir Info - Côte d'Ivoire

Comment le Togo et le Niger gèrent les conflits en période de transhumance

Les conflits en période de transhumance, préoccupent les états de l’Afrique de l’Ouest. Des rencontres se multiplient pour une transhumance apaisée. Comment sont gérés ces conflits au Togo et Niger ? Eléments de réponse dans cette enquête d’Odette Kpira.

Comment le Togo et le Niger... - Odette Kpira
00:00 / 00:00

Odette Kpira

Journaliste - Radio Lomé - Togo

Mamadou Aliou Diallo

Journaliste - agribusinesstv.info - Guinée

PAIX

C’est le développement par et avec les populations qui constitue le premier socle de la sécurité et de la paix. Plus que jamais les organisations des pasteurs ont un rôle majeur à jouer aux côtés des collectivités territoriales, lorsqu’elles sont encore en place pour mettre en œuvre les actions de développement et reconstruction requises dans les territoires et espaces en crise.

Marché Tourakou d'Accra,

une aubaine pour les pasteurs du Sahel

Le marché à bétail d'Accra (Ghana) connu sous le nom de Tourakou est un véritable lieu de rencontre entre pasteurs et commerçants des pays Sahéliens. Ils viennent en bravant de multiples difficultés au cours de leur transhumance pour vendre leur bétail. Car dans ce pays côtier ouest-africain, les revenus sont jugés plus élevés. Reportage dans ce Marché où intérêt et culture se côtoient.

Bouli Adamou Idé

Journaliste - Bonferey Television - Niger

Mamadou Aliou Diallo

Journaliste - agribusinesstv.info - Guinée